Le budget

C’est merveilleux toutes ces péripéties, mais combien de bras ça coûte ? Vous en reste-il assez pour tenir le guidon ?

Mais bien sûr mon neveu ! A chaque petit voyageur son budget, ce qui suit n’est pas la vérité universelle mais seulement une idée de ce qu’on a dépensé pour préparer ce voyage, et ce qu’on a dépensé en cours de route.
Sans être hyper dépensières, on a quand même acheté du matériel de qualité qui puisse survivre à toute la durée du périple, et de préférence léger pour moins se fatiguer les mollets. Tout un chacun pourrait s’équiper pour bien moins cher en perdant en légèreté et/ou en qualité. Inversement, pas de soucis pour dépenser bien plus 🙂

  • Episode 1. La villa

Avant de partir à l’aventure, il a fallu s’équiper quelques peu. On a beau vagabonder, il faut bien un chez soi ! On a donc construit une jolie villa, modeste mais élégante.

La villa
Chambre : tente, matelas
Cuisine : popote, réchaud
Bureau : disques durs de sauvegarde, chargeur universel
Salle de bain : épilateur, bassine pliable
Garage : matériel de réparation et d’entretien des vélos, antivol

Ni une ni deux, une maison pour deux à 940€ (soit environ 500 roubles de France par personne, on vous laisse faire le calcul)

 

  • Episode 2. Le ça, le moi et le sur-moi

Parce que nous sommes des êtres uniques, on a aussi acheté des trucs un peu « perso », notre petit jardin secret quoi…

Jardin secret
Vélo : vélo, vélo
Équipement vélo : sacoches, porte-bagages…
Camping : duvet
Look : vêtement de vélo pour la pluie, habits jolis jolis
Multimédia : ordinateur, liseuse

Hop là ! On s’achète une personnalité pour seulement 1328€

Il est de bon ton de noter le vélo en question est un vélo d’occasion et qu’il coûte bien moins cher que la plupart des vélos des cyclotouristes de nos contrées. Le détail du pourquoi du comment est disponible sur la page de matériel les vélos.

Pour voir nos looks en action, il faut aller faire un tour du côté des idées look.

 

  • Episode 3. En route mauvaise troupe

Bien équipées et fraîches comme des coqs en pâtes, nous partons à la découverte du monde ! Si une journée du voyage était un camembert, ça ressemblerait à ça :

Tous les jours
Manger : ça c’est pour se nourrir (et s’abreuver)
Santé : le coût de l’assurance principalement
Hôtel : un bon dodo au chaud et une bonne douche, ça fait du bien ! On explose un peu le budget à passer l’hiver au Kazakhstan, soyons honnêtes, dormir sous tente c’est beaucoup moins rigolo quand il fait -1000°C
Transport : parce que nos vélos ne sont pas amphibies, qu’on a parfois un planning à tenir, et que, soyons honnêtes, pédaler c’est beaucoup moins rigolo quand il fait -1000°C
Matériel : pour racheter le matériel qu’on perd, et des manteaux de ski pour l’hiver
Vélo : parfois nos vélos sont malades ou fatigués, et leur donner de l’amour ne suffit pas 🙁
Tourisme : quand on a de la visite, on fait un peu les touristes. Le reste du temps, c’est pas dans nos habitudes, on préfère visiter les trucs gratuits
Visa : pas la carte bleue.
Divers : le reste. Workaway, cartes postales… On a pas compté les impôts

Ce qui nous fait un total de 9,1 pesos français par jour !

Que pouvons nous constater ? Que notre corps, bien que principalement constitué d’eau, consomme quand même beaucoup de nourriture.
(Bon, en fait, la catégorie « manger » c’est un peu fourre-tout, tout l’argent que l’on retire va dans cette catégorie par défaut. Donc à moins que vous mangiez du savon ou des cartes SIM, disons que ça ne compte pas que la nourriture.)

[dernière mise à jour le 11/01/2018. Stats sur huit mois de voyages (France->Kazakhstan)]

Laisser un commentaire