Liste de matériel pour un merveilleux voyage à vélo

On adore optimiser nos sacoches. Objectif : ne rien avoir en trop, ni en moins, tout le nécessaire, et juste le nécessaire. On est pas non plus équipées pour les situations extrêmes, genre pédaler ou camper par -30°, mais pour le reste, ça roule.

Le poids

Au total, le vélo chargé fait environ 40 kilos, en comptant l’eau (~1 litre) et la nourriture (pour 2 jours environ). Le vélo non chargé fait 17 kilos. Voyageant à deux, on gagne du poids par rapport à un voyageur solitaire, notamment sur le matériel de cuisine et de camping.

Avoir un poids raisonnable a plusieurs avantages : arriver à porter son vélo toute seule comme une grande pour passer des obstacles, arriver à porter ses sacoches sans faire douze allers-retours, et limiter l’usure du vélo. Et puis on va pas se mentir, dans les côtes, on est contentes aussi.

Le prix

Niveau coût, la totalité du matériel (vélo, équipement du vélo, matériel de camping, ordinateur…) est revenu à environ 1800€ par personne avec l’option vélo d’occasion, et à 2900€ avec un vélo neuf bad-ass.

On a privilégié du matériel de qualité, notamment pour l’équipement de camping : plus léger, plus robuste pour une utilisation quotidienne, et fiable dans des situations difficiles (grosse pluie, vent fort…). Les grandes marques comme MSR ou Ortlieb ont aussi l’avantage d’avoir un bon service après-vente un peu partout dans le monde, et sont très réactifs en cas de problème.

Tout le détail du budget est ici. Les prix indiqués dans la liste de matériel sont les prix auxquels on a acheté le matériel, souvent en dessous du prix fabricant : il a fallu guetter les promotions pour acheter au bon moment 😉

L’impact écologique

Tant qu’à voyager à vélo, autant essayer de penser un peu à notre chère planète 🙂 Pour des voyages courtes durée, au lieu d’acheter du matériel de pas-cher-mais-qui-dure-pas, vous pouvez en louer ! Vous trouverez surement des particuliers qui louent vélo et équipement sur le bon coin. Sinon, pourquoi pas contacter des hôtes warmshowers de votre région ou poster sur le forum pour trouver des âmes charitables ? En plus, ça vous permet de tester du matériel avant d’en acheter éventuellement pour une utilisation plus régulière ou longue durée !

Et pour des longs voyages, acheter d’occasion permet d’avoir du bon matériel à moindre frais 🙂 Il y a le classique le bon coin, troc-vélo, donnons.org, cash converters… Si vous avez d’autres sites à recommander, n’hésitez pas à poster en commentaire 😉

Le matériel

Les vélos

Celui d’Elsa

Vélo de voyage d'occasion Vélo (Vélo d’occasion Raleigh, 400€) : Au top. Acheter un vélo d’occasion peut être un peu risqué quand on s’y connaît pas, comme moi, surtout quand le vendeur du magasin juge bon de te vendre un vélo trop petit. Bon, mis à part ça, pas déçue pour un sou, il tient bien et je n’ai pas trop eu de frais de réparation (80 euros en 10.000km : changement des moyeux et nouveau pneu). Le bon côté c’est qu’il attire moins l’œil qu’un vélo à plus de 1000€, que j’ai moins peur de le perde/casser, et puis c’est moins cher quoi. Le mieux pour s’acheter un vélo d’occasion c’est de se trouver des copains habitués, comme à Vélorution, ou autres associations de cyclistes qui pullulent de cyclotouristes de bons conseils.
Pas de moyeux dynamo qui fait de l’électricité, mais ça ne manque pas vraiment, au 21ème siècle on trouve de l’électricité un peu partout. Après faut avouer que le principe de faire de l’électricité avec ses jambes c’est chouette!
Selle (Italia Nepal, vendue avec le vélo) : Clairement pas le top niveau confort, mais toujours mieux que sans.
Sacoches avant étanches (Crosso dry, 49€, 1.1kg les deux) : Au top. Fixations solides, pas de petites pièces en plastiques qui risquent de casser facilement. Meilleur rapport qualité-prix à mon humble avis.
Sacoches arrière étanches (Ortlieb back-roller city, 70€, 1.5kg les deux) : Au top. L’entrée de gamme Ortlieb, mais aussi les plus légères car rien de superflu.
Rackpack étanche (Sac à dos Ortlieb Messenger, 39 litres, 1.3kg, 95€) : Sac à dos étanche, utile pour les randos et autres bourlingages. Plus lourd qu’un rack pack classique. Pas besoin d’autant de volume pour le pédalage, mais pour les randos quarante litres c’est pas du luxe. Remplacé par le sac Hiko Trek étanche 40 litres qui est encore plus merveilleux : deux fois plus léger (600 grammes), plein d’attaches en surface pour accrocher tente, habits… en randonnée, et beaucoup moins volumineux quand il est peu rempli.
Sacoche cadre (Btwin premier prix, 6€) : Tip top, manque juste le truc cale-téléphone utile pour mettre le GPS lors des virées en ville. Le deuxième prix a l’air de faire ça très bien. Remplace complétement la sacoche guidon, généralement plus lourde. En revanche on ne peut pas y mettre de gros appareil photo (principale utilité de la sacoche guidon à mon avis), qui reste très accessible dans une sacoche avant Crosso Dry qui s’ouvre en un clips 🙂
Bidons + porte bidons (Bidon Zefal premier prix + Bidon Zefal Artica, 8€) : Le bidon « thermos » Artica est inutile, en dehors des canicules turques et des hivers polaires qu’on ne souhaite à personne. Remplacé par une bouteille en plastique bien plus pratico-pratique, parce que les bidons ça fuit et ça fait la piscine dans la tente. Le bidon Zéfal premier prix est très bien.
Porte-bagages avant (Zefal front raider, 39€) : Moins cher que le Tubus mais moins stable, bouge pas mal, nécessite de resserrer souvent les vis et d’avoir une ou deux bagues de serrage de rechange (mais ça se trouve partout). Mais si on a pas d’oeillets dans la fourche, le Tubus ne marche pas, donc…
Porte-bagages arrière (Tubus Vega evo, livré avec le vélo) : Au poil.
Rétroviseur (Zefal spy, 10€) : Pas hyper précis, la qualité du miroir est nulle mais ça fait l’affaire pour voir les copains et les camions. Il a le chic d’être petit, de se régler et s’enlever facilement, et de pas avoir une dégaine de télescope.
Cales-pied en métal (Zefal): Au top. Les Zefal Christopher en plastique que j’avais achetés ont cassé très rapidement, remplacés par des cales-pied d’occasion en métal, une merveille.
frein Patins de freins (V-brake Shimano XT M70R2, 14€) : Remplacement des patins de freins classiques par des patins à cartouches pour ne remplacer que la gomme et pas tout le patin quand il est usé
tendeur Tendeurs (Bricomachin, 2€) : Se tendent et se détendent. Attention, ils peuvent se détendre lorsqu’on ne s’y attend pas.
casque Casque : Pour rouler lookée en toutes circonstances.

Pas de dynamo sur le vélo, éclairage arrière à pile intégré au porte bagage, et pour l’avant, si besoin j’utilise la lampe frontale. On pédale rarement de nuit dans tous les cas !

Celui d’Anaïs

 

Shadow prend la pause Vélo (Vélo neuf Cyclo-randonnée, 1568€) : Nickel. Aucune casse sérieuse depuis 9000 kilomètres. Seul le pneu arrière (schwalbe marathon mondial) a un peu souffert. Une vieille chambre à air collé à l’intérieur et c’est reparti ! J’ai revendu la selle Brooks vendu avec. Tous les détails du vélo sur le site de cyclo-randonnée. (Vendeur hyper-réactif, répond en détails et rapidement 🙂 )
selle SMP Selle (SMP Trekker Gel, 70€) : Nickel. Un confort absolue, comme dans un bon canapé. J’ai abandonné mon sous-short matelassé très vite.
Sacoches avant et arrière étanches (Ortlieb back roller plus, 116€, 1.7kg les deux, et Ortlieb front roller plus, 90€, 1.4kg les deux) : Tissu plus écologique que les sacoches classiques. étanche et net gain de poids comparé au modèle bâche de camion.
Rack-pack (Sac à dos Duffel Base camp The North Face XS, 30L, 70€, 900 grammes) : Sert de rack-pack et de sac de randonnée. Très pratique. Remplacé aussi par le sac Hiko Trek 40 litre, plus léger et plus grand, car le sac North face n’était pas vraiment étanche.
compteur Compteur kilométrique (sigma sans fil 16.12, 21€) : Très contente
e-werk E-Werk (Busch&Müller E-werk, 75€) : Jusqu’ici, pas indispensable, même en faisant du camping sauvage très souvent, on trouve toujours un endroit pour recharger les batteries.
flaxon Pouet-pouet Girafe : Installé à la proue du vélo, attire petits et grands qui viennent l’actionner avec une joie intense

Matériel de réparation

anti-vol Antivol à code (Go sport premier prix, 12€) : Top. Pas hyper robuste mais suffisant, on est jamais bien loin des vélos de toutes façons. Et puis on aime croire en la bonté humaine. A code, pour pas perdre la clé…
mutli-tool Multi-Tool (Go sport premier prix) : Top. Manque juste la petite étoile pour les vis des sacoches Ortlieb (quelle idée de mettre des étoiles aussi)
demonte cassette Démonte cassette + clé à rayons (Unior 1669/4, 7€) : On sait pas vraiment comment faire, donc ya qu’à espérer qu’on aie pas à s’en servir.
chambres à air Chambres à air x2 (Schwalbe, 10€) : Avec grosses valves (Schrader), sinon impossible de regonfler en station service !
rustines Kit de rustines (Zefal, 4€) : Les pneus ont beau être increvables, ils crèvent parfois.
pompe Pompe (Zefal, 8€) : Une bonne pompe, pas le truc minus ultra-light qui faut y pomper des heures durant. Celle-ci est pas la plus efficace, c’est difficile d’atteindre une bonne pression de pneu, mais pour ça ya les stations services 😉
huile velo Huile d’entretien pour chaîne (Huile biodégradable Rohloff 50ml, 5€)
cable frein Câble de frein et de dérailleur (3€) : On pensait que c’était inutile, jusqu’au jour où..
attaches rapides de chaine Attaches rapides de chaine (pour chaine 6/7/8 vitesse, 4€): On pensait que c’était inutile, et puis un jour on a essayé d’utiliser notre dérive-chaine, comme ça pour voir, on s’en rendues compte qu’il était nul, et on s’est dit que c’était bien utile d’avoir des attaches rapides (enfin, on a jamais cassé notre chaîne, mais ça pèse pas lourd)
gommes de patins de frein Gomme de patins (Shimano XT M70R2, 14€) : On en a beaucoup plus que nécessaire. On est pas vraiment du genre à freiner de toutes façons.
set de reparation pour sacoche Set de réparation pour sacoche (Ortlieb, 8€) : Rustines pour les sacoches en Cordura. Vous pouvez aussi vous rendre chez des revendeurs Ortlieb qui répareront les éventuels trous de sacoches à merveille.
dégraissant vélo Dégraissant (Décathlon, 6€) : maintenant on dégraisse à l’essence, vu qu’on a toujours de l’essence sur nous pour le réchaud. Ca évite d’avoir un truc en plus.
Vieux morceau de chambre à air : On découvre plein d’utilités à la chambre à air. Comme rustine de pneu, pour caler le porte bagage, se tricoter des chaussons en noix de coco…

Et aussi : clé à mollette, chiffon, serflex, visseries de différentes taille, chatterton

Matériel de camping

tente MSR Hubba Hubba NX Tente 2 places (MSR Hubba Hubba NX, 340€) : On est contentes. En laissant les sacoches à l’extérieur de la tente elle est suffisamment grande pour deux, mais on pourrait difficilement tout y rentrer et dormir confortablement.
footprint MSR Tapis de sol pour tente (Récupéré d’une autre tente MSR) : Tip top
drap de sac Drap de sac en coton (Cocoon coton, 40€) : On est contentes. Zip pratico-pratique pour s’en servir comme drap. En soie ça aurait été bien plus léger, mais aussi deux fois plus cher. Des options non-zippables existent, beaucoup moins chères (15€ en coton chez Décathlon, 30€ en soie)
matelas Exped Matelas de sol gonflant 3 saisons (Exped AirCellMat Duo, 137€) : On est bof contentes. Très confortable, mais trop grand et trop lourd. Une soudure a lâché après deux mois d’utilisation, la réparation colle+rustine a fonctionné deux mois, il semblerait qu’il y ait à nouveau une légère fuite, en gros le matelas est un peu dégonflé au petit matin.
sac de couchage Duvet (Sea to summit Talus 1 : 290€, Talus 2 : 285€) : On est contentes. Le Talus 1 tient des températures un peu en dessous de 0°C, mais pour du grand froid ça peut être limite. Gain de place/poids par rapport au Talus 2 non négligeable. La gamme Trek de Sea to summit semble aussi pas mal est moins chère.
lampe frontale Lampe frontale (Premier prix décathlon) : Rien à dire, ça éclaire. Avec des piles rechargeables pour du bonheur à l’infini. Sert de phare avant quand pédalage de nuit.

On a testé aussi :

tente Elixir Tente MSR Elixir 3 places : Moins chère que la Hubba Hubba, mais un peu plus lourde. Avoir une tente trois places pour deux personnes nous a semblé superflu, donc après trois mois d’utilisation on a sorti la Hubba hubba du garage et renvoyé la Elixir.
Matelas Matelas Sea to Summit Ultralight (70€, 355 grammes) : tout petit, tout léger, pas trop cher : au top. Après 3 mois, apparition de tâches noires (moisissures?). D’après le service client, rien de grave… Mais pour que le matelas dure plus longtemps, peut être vaut-il mieux acheter le sac de gonflage plutôt que gonfler à la bouche.
matelas Matelas Thermarest NeoAir XTherm (140€, 430 grammes) : Tout parfait, tout confort, tout léger, tout compact ! Vendu avec un sac de gonflage, donc pas de problème d’humidité à l’intérieur. Plus isolant que le Sea to Summit Ultralight.

Voyageur 2.0

appareil photo Appareil photo(Olympus EM10) : Au top, acheté avec deux objectifs. Inconvénients : pèse un peu une brique, et la qualité vidéo est pas dingue.
appareil photo Appareil photo (Olympus Tough TG-4) : Petit, pratique, durcis et waterproof. Pour ramener des souvenirs sans chercher à faire du grand art. Ne pas compter dessus pour filmer avec du son, il enregistre tout un tas de petits bruits désagréables. J’avais des batteries de rechange, mais pas utile, il a une très bonne autonomie.
ordinateur PC portable 1 (Asus E202S, 230€) : J’ai contente. OK pour du montage vidéo simple (avec Sony Vegas, les autres logiciels rament), bonne autonomie, léger, écran relativement grand.
ordinateur PC portable 2 (Asus T100-TA) : Pour bureautique très bien, possible de faire tourner un peu photoshop… mais pas trop longtemps. Peut-être pas l’idéal pour un PC de voyage, mais je l’avais déjà avant de partir alors !
téléphone Smartphone + écouteurs (Iphone 4 des familles) : Au top. Il est même capable de faire des vidéos ! (bon ok, il est lent..) Voir la liste d’appli utiles pendant le voyage
batterie externe USB Batterie externe USB : Utile pour avoir un peu plus d’autonomie, vu qu’on est un peu dépendantes du téléphone pour le GPS. On en avait pris deux, mais au final une suffit, on a souvent de l’électricité.
liseuse Kobo + housse (Kobo Aura (Fnac occasion), 82€) : Au top
dolycam Dolycam : On est contentes. Rapport qualité/prix au top. Qualité d’image probablement moins bonne qu’une Gopro, m’enfin on est pas allé comparer
Carte micro SD 64GB (15€) : C’est fou tout ce qu’on peut mettre dans un aussi petit truc !
HDD 1 To (x2) (58€) : C’est plus gros mais on peut y mettre encore plus de choses. Utilisé pour faire des sauvegardes. En avoir un aurait suffit.
Adaptateur universel (13€) : Utilisé uniquement en Chine, et encore la plupart des prises sont mixtes là bas. Avoir un mini-adaptateur acheté sur place aurait suffit, plutôt que de se balader cette brique sur 10.000km 🙂
Chargeur de pile USB (11€) : Pour les piles des frontales
Multiprise : Les prises se font parfois rares
Double jack : Pour dupliquer les écouteurs
Enceinte Bluetooth : On l’a abandonnée au bout de deux mois… dommage, ça manque un peu parfois ! Très gourmande en batterie.

Matériel de cuisine

popote Popote (Laken inox 2 personnes, 30€) : Pas content ! La fermeture par clip ne ferme pas hermétiquement, couvercle très difficile à retirer (pas de prise), poignée instable, le clips se détache parfois. Seul point positif, c’est en inox. D’ailleurs, on a remplacé les mugs en plastique d’origine par des mugs en inox..
couteau suisse Couteau suisse (Victorinox) : Au top.
opinel Opinel (Opinel n°8 en inox, 6€) : Au top.
réchaud Réchaud (MSR Whisperlite International, 109€) : Fonctionne à l’essence. Léger, silencieux, fiable, la bouteille 600ml rentre dans les porte-bidon classiques. Flamme réglable. Fait de très bonnes pâtes.
poele Poêle (MSR Alpine fry pan, 29€) : Aux petits oignons.
sac étanche Sac étanche (Ortlieb 7 litres, 12€) : On est contente. Évite les catastrophes de confiture, pesto, café dans la sacoche.
poche à eau Poche à eau (Ortlieb 10 litres, 20€) : Tip top pour le camping nature loin du robinet.
steripen Filtre à eau (Steripen, 50€) : Ca tue tous les méchants trucs qui sont dans l’eau avec de la lumière UV. Pratique pour purifier l’eau dans les bidons de vélo, mais trop gros pour rentrer dans des bouteilles en plastique classiques. Câble pour recharger par USB ou prise.
Sacs de congélation zippables : Ou comment rendre un cyclo-touriste heureux (ou du moins Anaïs).

Et aussi : Briquet, tupperware, torchon, sel, poivre, épices

Dans la salle de bain

Savon : Pour lessive, vaisselle, douche, toilettes, parquet, carrelage, lino…
Boite à savon (3€) : On peut y mettre le savon dedans, c’est tout bonnement incroyable
Épilateur à batterie (43€) : Un net gain de vitesse avec les jambes glabres
bassine pliante Bassine pliante (Ortlieb, 23€) : Tip top pour la lessive, chercher le petit trou de la chambre à air, prendre un bain. Moins cher, l’équivalent chez Décathlon (10€)
Corde 4m (Le vieux campeur, 4€) : Étend merveilleusement bien le linge. Astuce brico-malin : accrochez des petits mousquetons aux extrémités.

Et aussi : Dentifrice, Brosses à dents poils mi-souples, Pince à épiler, Désinfectant, Compresses stériles, Sparadrap, Antidiarrhéique, Malarone, Antadys, Spasfon, Couverture de survie, Épingle à nourrice, Fil, Aiguilles, Crème solaire.

Note bien: ça semble inutile d’emmener des kilos de médicaments dont on ne sait pas se servir, si on est malades les docteurs et pharmaciens savent souvent mieux ce qu’il faut prendre, où qu’on soit. D’autant que conserver des médicaments pendant un an à des températures variant entre -20° et +40°, c’est pas tip top.

Habits

short cycliste decathlon Short cycliste effet « méga serviette hygiénique » (Décathlon premier prix, 5€) : Pas top. Idée malin : s’acheter une selle confortable.
legging merinos Legging mérinos (Décathlon, 30€) : OK mais un peu transparent donc difficilement mettable autrement qu’en sous vêtement (sauf pour aguicher, mais généralement on essaye d’éviter).
tshirt manche longue merinos T-shirt manche longue mérinos (Decathlon, 20€) : Au top.
pantalon de sport Pantalon de sport (Endura) : Canon, confort, sèche rapidement. Bonheur
veste patagonia Veste (Patagonia Nano-Air) : Le top de la cerise sur le gâteau. Hyper légère et respirante pour avoir chaud sans suer des litres. Moins chère, cette veste fait aussi très bien l’affaire
pantalon étanche Pantalon étanche (Mac in a sac, 15€) : C’est si élégant !
sur-chaussures etanches Sur-chaussures étanches (Deko, 11€) : Pas cher, au top. Fait des merveilles pour la pluie mais aussi pour le froid.
kway Veste étanche (Mac in a sac, 30€) : (monsieur non inclus). Au top. Ca finit quand même par prendre l’eau au bout des manches après quelques heures sous l’averse, mais bon.
casquette Casquette : Indispensable pour les idées look. Astuce : pour le soleil, ne faites pas comme 50cent et mettez la visière côté visage.
tour de cou Tour de cou (Décathlon 4€) : Pas ultra utile, mais c’est pas ce qui pèse le plus lourd.
gants Paire gants (Décathlon, 5€)
gants de velo Paire de gants vélo (Fox, 22€) : Chouettes mais clairement pas indispensables. Pas suffisemment chauds pour remplacer une petite paire de gants. Renvoyés à la maison à l’occasion.
baskets Paire de baskets (Decathlon, 15€) : Après avoir épuisé le stock de baskets trop-moches-trop-cassées-pour-les-mettre-dans-la-vraie-vie-mais-qu’on-garde-au-cas-où, il a bien fallu en acheter des nouvelles. Celles là sont très légères (150 grammes), polyvalentes, pas trop moches, on avait un doute sur la durée de vie, mais pour l’instant c’est tout bon !
short de sport Short (Decathlon, 20€): Léger, sèche vite, confortable

Et aussi : deux t-shirt, une chemise, une veste polaire, un legging ou pantalon, des sous-vêtements, un bonnet, une paire de tongs

 

Pour voir comment sont portés tous ces beaux habits, faites un tour du côté des idées look !

Laisser un commentaire