Faire du stop avec des vélos

Autostop en Croatie et en Bosnie-Herzegovine (sans les vélos) : une belle aventure, mais pas évidente 🙂

Autostop en Turquie: on en a fait qu’une fois, mais ça a été incroyablement efficace ! Une minute le pouce levé, un camion s’arrête, on embarque les vélos, et zou ! 350 km de gagnés. Alors qu’on pédalait tranquillou, des gens se sont aussi parfois arrêté d’eux même pour nous proposer de mettre nos vélos dans leurs pick-up.

Autostop en Turquie (sans les vélos) : Pour visiter la Cappadoce et faire l’ascension du Mont Erciyes à Kayseri, on a fait du stop, et c’est vraiment, vraiment rapide. A plusieurs reprises les gens ont même fait des bons détours pour nous amener où on voulait, ou étaient vraiment désolés car ils n’avaient pas le temps !
Donc attention à ne pas trop abuser du pouce, les turcs vous emmèneraient au bout du monde 🙂

Autostop en Arménie : Pour traverser une zone un peu tendue, à la frontière avec l’Azerbaïdjan, on a testé le stop-mobile : en pédalant, dès qu’on voyait un camion dans le rétro, on tendait le pouce sans s’arrêter (et oui, on maîtrise le vélo à une main !), et jackpot ! Ça a fini par marcher. Clairement la meilleure méthode pour ne pas perdre de temps sur les routes où il y a peu de trafic 🙂

Autostop en Azerbaïdjan : C’est à la fois simple et compliqué : dès qu’on levait le pouce, la voiture/camion/remorque s’arrêtait. Yay! Mais ils demandaient juste où on allait, puis nous disaient « Ah oui c’est à 150km, c’est par là. Au revoir ! « . Bon, une fois la surprise passée, on pouvait leur demander s’ils avaient un peu de place pour nous emmener, et ça n’a pas été trop difficile de trouver du monde.

Autostop au Kazakhstan : On a pas essayé a proprement parler, mais ça a l’air plutôt facile : beaucoup de camions, de pick-up, et notamment des gens qui s’arrêtent et te proposent de t’emmener sans que t’aies rien demandé !

Autostop au Kirghizstan (sans les vélos) : Au Kirghizstan le stop est un moyen de transport qui ressemble plus à du covoiturage : tu te mets au bord de la route, un petit geste de la main, et t’as pas à attendre 2 minutes avant qu’une voiture s’arrête. Mais pour le passager, il s’agit de contribuer à l’essence, donc il est tout à fait normal et commun que le conducteur demande de l’argent – il ne devrait même pas avoir à demander en fait, les passagers paient naturellement. Donc si vous ne voulez pas payer, mieux vaut éclaircir les choses dès le début.

Laisser un commentaire