Prendre des bus avec les vélos

En Turquie

De Kayseri (Cappadoce) à Batumi (700km, 21h, 35€) : C’était pas une mince affaire. Une compagnie de bus, Metro permet de mettre jusqu’à deux vélos par bus sans frais supplémentaires, pas besoin de les démonter. Au-delà, il faut payer. Seul problème, on ne peut pas spécifier au moment de la réservation que l’on a un vélo, donc impossible de savoir combien de vélos il y aura dans le bus jusqu’au moment du départ. Pas de bol pour nous, il y avait un autre cycliste.. donc trois vélos. Il a donc fallu qu’on paye 10€ par vélo pour que le chauffeur accepte de les prendre. Est-ce que l’argent permet d’agrandir les soutes ? Pourquoi faire payer les trois vélos, alors que pour deux vélos c’est gratuit ? Mystère…

Dans cette situation, si on ne voulait pas payer les 10€ supplémentaires, on avait la possibilité d’être entièrement remboursées de notre billet de bus, ou de tenter de prendre celui du lendemain (sans garantie qu’il n’y ai pas d’autre vélo évidemment).

Mis à part ça les bus ne sont pas spécialement confortables, il est indiqué qu’il y a du wifi mais ça a l’air d’être une légende plus qu’autre chose, et le bus s’arrête très, très, très souvent, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, donc on pas vraiment pu fermer l’œil. Oh, et le bus ne va pas réellement jusqu’à Batumi, il nous a jeté à la frontière Géorgienne à 5h du mat, et débrouillez-vous !

Bref, la prochaine fois on fera du stop.

D’autres compagnies auprès desquelles on a prospecté acceptaient potentiellement les vélos, pour un coût supplémentaire à l’appréciation du conducteur…

Pour acheter les billets on est passées par https://www.obilet.com/

Au Kazakhstan

D’Astana à Omsk (Russie) : 15€ vélos compris, 15h, 800km
En dehors des minibus qui sillonnent habituellement les routes kazakhes, et dans lesquels il semble compliqué de mettre des vélos, il existe des liaisons en cars. On a pris le car entre Astana et Omsk (en Russie) et ça semble être une bien meilleure solution que le train, pour ce trajet du moins : même temps de parcours, deux fois moins cher, et vélos acceptés. Pas possible de réserver en ligne par contre, il faut aller au guichet. Pour les vélos, il faut demander un supplément bagage. On a pris un supplément par personne, en montant dans le bus le conducteur avait l’air de dire qu’on aurait dû prendre plusieurs suppléments, parce que beaucoup de sacoches = beaucoup de bagages, mais c’est passé.

Voir l’article : prendre le train au Kazakhstan avec des vélos

Horaires des bus longue distance partant d'Astana (pour les courageux)
Horaires des bus longue distance partant d’Astana (pour les courageux)

Laisser un commentaire