Prendre le bateau avec des vélos

Ferry en Turquie : d’Istanbul (Yenikapı) à Yalova

Pédaler pour rentrer et sortir d’Istanbul est un cauchemar. Vraiment. 80 km de 2×4 voies, des voitures dans tous les sens, qui en ont clairement rien à brouter que t’essaies de te frayer un chemin dans ce bordel. On a testé une fois, pas deux : on est ressorties en ferry. Départ toutes les 2 heures, le trajet dure une heure et demie, pas besoin de réserver à l’avance. (70km, 1h30, 7€. Plus d’infos)

Lire le récit « de Yalova à Konya »

Ferry de Bakou (Azerbaïdjan) à Aktaou (Kazakhstan)

Le ferry de tous les possibles. Fréquemment emprunté par les cyclistes pour ne pas avoir à faire le tour de la mer Caspienne par la Russie ou le Turkménistan, c’est un délice d’inorganisation totale. En bref, pas d’horaires, il faut appeler ou se pointer tous les jours au port pour voir si un bateau ne part pas dans la journée, et pour savoir d’où il part : depuis Bakou, il y a deux ports éloignés de 70km, mieux vaut ne pas se rater. Pas de supplément pour les vélos, douche, trois repas par jour inclus, eau chaude pour le thé disponible 24h/24h, et une bonne pelletée de conducteurs de camions bien imbibés. (600km, 30h, 70€. Plus d’infos)

Pour le prendre dans l’autre sens, il ne vaut mieux pas attendre d’être à Aktaou pour faire son visa Azeri, car la procédure standard du visa met une semaine…

Lire le récit de notre traversée

Tarifs du Ferry Bakou/Aktaou et Bakou/Turkmenbashi
Tarifs du Ferry Bakou/Aktaou et Bakou/Turkmenbashi

Ferry de Vladivostok (Russie) à Donghae (Corée du Sud)

Après le bordel du ferry sur la Caspienne, prendre l’Eastern Dream de Vladivostok à Donghae était un vrai bonheur. On a réservé notre ticket par mail (olga@dbsferry.com), on l’a ensuite payé la veille du départ, au port de Vladivostok, en liquide. On a du acheter un supplément vélo (16€ par vélo / 20$). La classe économique est un dortoir, avec des lits qui semblent king size après avoir passé une semaine dans le transsibérien ! Le repas n’est pas inclus, mais il y a des restaurants, petites supérettes, et bars sur le bateau. Il y a aussi des douches (« sauna » ?!) et bien sûr de l’eau chaude et froide à disposition pour les fans de nouilles instantanées.
Le ferry fait le trajet une fois par semaine, et continue aussi jusqu’au Japon (Sakaiminoto)
(600km, 22h, 137€. Plus d’infos)

Laisser un commentaire